la tête dans les étoiles


saisis-toi de moi
pour dessiner ton bonheur

tu as de la poudre sur les mains
où grimpes-tu

tu apprendras de moi que le ciel est en bas
tombe

mords-moi si tu veux
je n’ai plus rien à boucher

pour finir nous nous séparerons
l’amour c’est trop pour moi
et je t’ennuierais

*

monte dans les planètes
tu n’as pas besoin de moi pour ça

seul dans l’espace
tu me rejoindrais sans le savoir

j’ai tout fini ici
je suis déjà là-haut

il faut savoir être immobile à l’intérieur
pour grimper

*

me voilà léger
pour s’envoler c’est plus facile

il faut aimer le calme du vide

l’air est absent
la terre aussi
la chaleur aussi
le liquide aussi
le reste aussi

*

on est toujours au soleil

on finit de mourir
on prend notre temps

la tête dans les étoiles