la fin du monde 2


tiens prends ma main
et prends mon rire

on aura qu’à dire que c’est ça
la vie

*

tu m’emmènes où

avec ton vent dans les cheveux
comme dans les poèmes

on va chasser les monstres

les tiens les miens
et en faire des amis

*

tu vois c’est ça la vie
et on est jamais seuls

car même en rêve on se fait rire

ode aux enfants bizarres
qui n’ont pas les mêmes envies

disons que c’est un peu d’avance
sur ceux qui ont peur de la vie

tu vois ce que je vois

c’est notre souvenir
qui part dans la poussière

alors dépêchons-nous

rions

rions jusqu’aux étoiles