être amoureux


quand t’es amoureux tout lévite
hyper-espace hyper-temps

tout se concentre en un seul point
l’infini grand dans le petit

on se rencontre au point de n’être qu’un
et tout est éprouvé à l’aune conjuguée

jouer ensemble est nouveau sens et seule envie
rien n’est plus sérieux que de relier à deux

les points que la nature a mis devant nos yeux

et consteller encore les mains grandes ouvertes
ce qui reste de ciel à force d’y baigner

*

à jamais serons nus devant l’immensité
et parlerons unissonnant la langue fière

et la symbiose des étranges