course universelle


laisse passer les planètes
autant de perles rares que de vies

regarde le défilé
comme le roi des yeux qui brillent

la sensibilité coule sur tes joues
tant d’univers n’attendent qu’à t’inspirer

tu dois choisir

*

mais où vas-tu

te voilà dans les rues
à courir aux carrefours des vies possibles

à gouter l’improbable exotisme
d’une vie qui les choisit toutes

voyageur du temps
âme-onaute fille-onaute

tu veux les voir toutes
les joues glacées seront témoins

de tes voyages